Sonate pour elle

Une musicienne joue une sonate pour une fille dans une gallerie

Chacune s’observe. L’une écoute, l’autre joue. Le temps s’arrête, la réalité s’efface subtilement. Des nouvelles couleurs s’ébauchent dans la grisaille du quotidien tandis qu’une douce solitude les emporte dans une autre dimension. La magie s’installe. Elle séduit, exerce sur les sens son irrésistible pouvoir que le souffle de la musique pervertit. Elle les envoûte. 

Charlie Chaplin disait en substance ceci à propos de la musique : « J’aime bien les amis comme j’aime bien la musique… quand je suis d’humeur. Mais une telle liberté se paye parfois d’une certaine solitude. »

Impressions disponibles ICI. Ou, contactez-moi pour plus de renseignements.