En attendant le facteur

Une porte verte, une main et la boîte aux lettres

Une porte marque toujours la séparation entre deux territoires, deux mondes; dedans et dehors. Refuges propices aux confidences, à la réflexions et la détente. Deux mondes inquiétants ou rassurants visités par le facteur quotidiennement, ou presque... Un étranger que l'on attend généralement avec bonheur, avec qui il n'est pas rare de tailler une bavette.

Impressions disponibles ICI. Ou, contactez-moi pour plus de renseignements.